Un coeur de ville élargi

 

Une nouvelle dynamique

Trait d’union entre l’est et l’ouest de l’agglomération, le projet des Capucins relève plusieurs défis, notamment son intégration harmonieuse sur la rive droite de Brest. L’aménagement du site s’inscrit dans le Grand projet urbain rive droite, en articulation avec le tramway et le projet de renouvellement urbain de Recouvrance. Le périmètre d’intervention dépasse les 16 hectares de l’emprise militaire et intègre le quartier ancien de Recouvrance.


Un levier pour la rive droite

Le périmètre concerné par l’aménagement des Capucins recouvre une grande partie de la rive droite de la Penfeld. Par conséquent, il est en complète cohérence avec les évolutions et les projets des quartiers de Recouvrance et de Quéliverzan. Par la création d’une nouvelle offre d’équipements et de services aux habitants des quartiers existants, par l’implantation d’équipements à dimension métropolitaine, le projet constitue, en complément des mutations de Recouvrance, un levier fort pour renouveler l’attractivité de la rive droite.

 

Une liaison aérienne inter-rives

Presqu’île citadelle, ce site exceptionnel amène l’idée d’une liaison enjambant le fleuve Penfeld.

Ainsi, depuis novembre 2016, l’éco-quartier des Capucins est accessible via un téléphérique urbain qui enjambe la Penfeld. Un projet qui flirte avec le sensationnel mais qui, finalement, correspond aussi tout à fait à l’idée d’une nouvelle façon de penser les déplacements intra-muros, économiques et écologiques.

Dans les faits, cela donne donc un trajet d’un peu plus de 400 mètres entre le bas de la rue de Siam et les Ateliers des Capucins. Sur le fil, ce sont plus de 800 000 passagers qui ont ainsi transité en 2017. Autre valeur ajoutée à porter au crédit de ce téléphérique urbain, l’attrait touristique qu’il fait gagner à Brest, tout en développant, parallèlement, celui de cet éco-quartier.


A plus long terme, le territoire Nord Penfeld

Le troisième territoire de l’espace militaire Penfeld : le territoire Nord Penfeld permettra un développement économique du site et une ouverture sur la partie nord de la ville, dont de nombreux quartiers sauront tirer parti.

Par ce rôle charnière entre la rive droite et la rive gauche, les Capucins vont changer l’organisation de la ville.
Les Capucins, c’est finalement la volonté de redonner envie de vivre en ville.